brooke-lark-lcZ9NxhOSlo-unsplash
brooke-lark-lcZ9NxhOSlo-unsplash

Les tendances alimentaires 2021 : l’ascension du végétal

Partager cet article

Chaque année, de nombreuses enquêtes sont menées dans le monde pour nous révéler les tendances alimentaires de l’année suivante. 2021 sera une année-clé pour le végétal, qui suit son ascension depuis quelques temps déjà.

En effet, d’après la plupart de ces sondages, dont celui mené par le Whole Foods Market, on assistera en 2021 à un retour en force de la consommation d’aliments d’origine végétale, jugés plus sains et plus équilibrés. 

L’année 2021 devrait en effet porter les fruits d’une amélioration du mode d’alimentation. On observe déjà la rapidité à laquelle l’industrie agroalimentaire s’adapte aux modifications dans les comportements de consommation. Il s’agit d’une réponse aux consommateurs qui souhaitent de plus en plus privilégier les aliments « santé ». 

D’après l’étude réalisée par Proveg dans 9 pays différents, dont la France et le Royaume-Uni, les aliments d’origine végétale gagnent progressivement du terrain. 

Cette enquête, menée individuellement dans chaque pays, a permis de demander l’avis de 6 221 consommateurs. Il s’avère que 78 % des personnes interrogées privilégient déjà une alimentation végétale. 24 % d’entre elles réduisent ou essayent de réduire leur consommation de viande et tout ce qui en dérive. 

Le fromage végétal fleurit en France

Ceux qui souhaitent diminuer leur consommation d’aliments d’origine animale désirent eux aussi trouver des plats cuisinés à forte teneur végétale. On ne peut d’ailleurs pas ignorer la part de marché grandissante des produits laitiers d’origine végétale tels que :

  • Le fromage, avec 67 % des consommateurs au Royaume-Uni.
  • La margarine, consommée par 80 % des Danois.
  • Le yaourt, que 82 % des questionnés en Belgique préfèrent.

Quand les enquêteurs ont questionné l’échantillon de la population sur l’aliment qu’ils désirent voir davantage dans les rayons, ces derniers ont notamment répondu : « le fromage végétal ». Cette réponse est récurrente, en particulier auprès des personnes qui ont déjà une alimentation végétale. Pas surprenant alors qu’en France, les marques de fromage végétal fleurissent depuis quelques années, comme Petit Veganne, Les Nouveaux Affineurs ou Tomm’Pousse… et nous pourrions voir de nouvelles gammes se développer !

Crédit Photo : Alice Pages

Le petit déjeuner revisité en version 100% végétale

Avec la routine, beaucoup tendent à sauter le repas essentiel pour démarrer la journée du bon pied. En contexte de  confinement, les familles ont redécouvert les joies et les bienfaits du petit déjeuner. Aujourd’hui, avec la prédominance du télétravail, les salariés reprennent goût à prendre ce premier repas du jour en le rendant le plus complet possible. 

Différentes marques ont lancé leur gamme de petits déjeuners sains. C’est le cas de nüMorning, jeune marque de granolas, 100% végétaux, bio et sans gluten. Dans le même esprit, nous retrouvons également Loumäe, la marque de céréales en forme de biscuit, pour des petits déjeuners sains et croustillants.

Les produits fermentés de retour dans l’alimentation quotidienne

Un autre fait qui marquera le panier d’achats en 2021 : la montée en flèche de la consommation de produits fermentés. Premier mode de conservation inventé par l’homme, on retrouve la fermentation dans bon nombre d’aliments bien connus. Les aliments fermentés sont l’une des tendances alimentaires de ces dernières années et les prévisions pour ce marché sont à la hausse.

Selon une étude de BIS Research, le marché des produits et ingrédients fermentés indiquait une progression annuelle moyenne de 4,98 %. Une tendance qui se confirme également pour le marché français. C’est en effet dans l’Hexagone qu’il existe le plus de lancements de produits et de boissons avec l’allégation « produit fermenté » à travers le monde.

Plusieurs marques françaises se sont très vite penchées sur la question pour satisfaire les besoins potentiels des clients. Citons notamment Les Jarres Crues. Cette entreprise bordelaise propose des bocaux de légumes lacto-fermentés à partir de légumes bio de producteurs locaux.

Des huiles végétales à nouveau sur la table

Si durant des années, nous avons été habitués à l’huile d’olive et ses vertus, en 2021, nous accueillerons de nouvelles huiles alimentaires : à ne pas négliger dans nos apports nutritionnels. Sources d’acides gras essentiels, les huiles végétales sont intéressantes à bien des égards.      

Le menu de 2021 s’embellira ainsi davantage de goûts et de couleurs. En tête d’affiche : l’huile de graines de courge, l’huile de tournesol et l’huile de sésame.

La spiruline sous les projecteurs français

Les superaliments ont le vent en poupe. C’est notamment le cas de la spiruline, considérée à tort comme une algue. Pas vraiment végétal ni tout à fait animal, il s’agit en réalité de bactéries photosynthétiques microscopiques de couleur bleue. La plupart du temps, la spiruline est séchée puis broyée. 

Depuis que l’on connaît la valeur nutritive de la spiruline, sa consommation mondiale a considérablement augmenté. Ainsi, la spiruline verra sa production doubler en France, d’après une étude de la Fédération des Spiruliniers de France et de Darwin Nutrition.

Selon Agro-Media, le chiffre d’affaires des producteurs de spiruline a quadruplé entre 2015 et 2020. 

Première particularité de ce marché : de nombreux petits producteurs répartis aux quatre coins de l’Hexagone composent ce marché. Seconde caractéristique : ces producteurs s’adressent avant tout à des marchés locaux. 

Résultat : la spiruline est un aliment vendu essentiellement au sein de circuits courts. L’absence d’intermédiaires permet in fine de préserver de bonnes marges pour les producteurs. C’est cette autre raison qui pousse ce marché à se développer avec vigueur.

En conclusion, le végétal est une valeur sûre. Si l’on a démarré l’année dernière sous les pires auspices, on ne peut pas en dire autant de son issue qui a permis de remettre le végétal au goût du jour. Si les superaliments vieux de milliards d’années ont réussi à se frayer un nouveau chemin vers les assiettes, on ne peut qu’être ravi pour nos papilles. Les techniques de conservation se sont vues également améliorées , sinon revisitées. La fermentation, le séchage et le salage deviennent aussi les grandes tendances alimentaires des années à venir, à commencer par 2021. En France plus particulièrement, ces tendances sont des leviers supplémentaires pour relancer le commerce local et rendre plus verts nos plats au quotidien. Tout cela grâce à l’alimentation végétale, à la fois saine et essentielle à notre quotidien.

En savoir plus
Partager cet article
PLUS D'ARTICLES
À PROPOS

Graines de Papilles est le média de la gastronomie végétale qui met en lumière les professionnels, les lieux et les produits de cette nouvelle cuisine.