Média et conseil en gastronomie végétale
My Little Factory
Crédit Photo : My Little Factory
My Little Factory
Crédit Photo : My Little Factory

My Little Factory, la cuisine végétale de Virginie Ferrari

Partager cet article

Avec My Little Factory, Virginie Ferrari propose un accompagnement à la cuisine végétale pour les particuliers et les professionnels. Une démarche franche et intuitive, ancrée dans le bien-être et la gourmandise.

Dans la famille de Virginie, tout rejoint la cuisine végétale. Sa grand-mère puis sa maman, lui transmettent l’envie de cuisiner autrement. De ses voyages en Asie, Virginie approfondit ses connaissances en cuisine végétarienne. Elle apprend et s’intéresse alors beaucoup à cette façon de cuisiner.

Mais c’est grâce à son fils Valentin, atteint de troubles alimentaires*, que Virginie a le déclic et décide d’apprendre à cuisiner pour l’accompagner dans sa problématique de santé.

Elle suit une formation de pâtisserie sans gluten et sans lactose à l’Ecole Nationale de Pâtisserie d’Alain Ducasse où elle apprend les bases. Puis elle entame une reconversion professionnelle pour créer My Little Factory – Peaceful Kitchen en mars 2018.

Avec My Little Factory, Virginie souhaite surtout proposer des services en cuisine et pâtisserie bio, vegan et crue, et promouvoir un mode de vie sain et gourmand, pour satisfaire petits et grands.

Crédit Photo : My Little Factory

Une cuisine franche et intuitive

Chez My Little Factory, Virginie propose des prestations sur mesure :

  • le service traiteur et chef à domicile pour les événements privés
  • le service de conseil théorique pour accompagner les personnes soucieuses de leur santé ou curieuses d’une nouvelle cuisine
  • des cours de cuisine pour les particuliers, sous forme de modules autour du petit-déjeuner, brunch et apéritif
  • et des ateliers de pâtisserie pour enfants

Côté salé, on pourra retrouver des burgers, du risotto, du mille feuilles de betterave, des frawmages…

Côté sucré, on trouvera des tartes crues aux figues, des cupcakes spéculoos et crème coco, des cookies au thé matcha, des brioches à la cannelle, du tiramisu cru…

Virginie recherche la simplicité et l’authenticité du goût. Sa cuisine est franche et intuitive. Ses créations portent peu d’ingrédients pour ne pas casser le goût des aliments et pour que l’on en reconnaisse toutes les saveurs.

Crédit Photo : My Little Factory

Elle s’inspire de recettes traditionnelles et se laisse guider par ce qui lui vient, pour transformer et proposer des créations végétales uniques. L’essentiel est de rester simple et ne pas se poser de questions. Se lancer, expérimenter, oser et ne pas craindre la nouveauté.

Sa cuisine discrète mais assumée, plaît d’ailleurs à ses clients, satisfaits de la qualité des prestations et de l’écoute que porte Virginie à leurs besoins.

Les Chefs qu’elle admire le plus sont Alain Passard pour sa cuisine franche et Alain Ducasse pour son travail des produits de la terre. Pour Virginie, les grands Chefs peuvent être l’élément déclencheur d’une prise de conscience et il suffirait d’un travail commun pour accompagner le changement.

Des projets en développement

Virginie est en projet d’écriture sur deux livres consacrés à ses enfants. L’un s’intitulera “Les délices de Valentin” et comme son nom l’indique, il sera dédié à son fils Valentin. L’autre s’appellera “Saveurs du Tibet” et sera dédié à son fils Calvin. Des ouvrages à paraître courant 2019.

Un troisième livre, en cours de réflexion, revisitera la cuisine polonaise (dont Virginie est originaire), en hommage à sa grand-mère, et dédié à sa fille Clarisse.

Outre ses projets littéraires, Virginie aimerait également ouvrir un restaurant gastronomique vegan et cru à Paris.

Avec un travail aussi bienveillant, nul doute que ses projets verront le jour. Virginie est passionnée et créative. Son histoire fait d’elle une Chef cuisinière atypique et pleine de ressources. Avec My Little Factory, elle porte une cuisine végétale saine et sereine, avec des créations originales et savoureuses, et la volonté de donner à ses réalisations une qualité gastronomique. Un défi de taille qu’elle ne craint pas de relever.

 

En savoir plus

Site Web - Facebook - Instagram

*Valentin est atteint du trouble alimentaire de dysoralite sensorielle, aussi appelé trouble de l'oralité ou hyper sélectivité alimentaire. Grâce à une alimentation végétale, il découvre de nouvelles saveurs et réussit peu à peu à intégrer toutes les familles d’aliments.

Partager cet article
PLUS D'ARTICLES