Média et conseil en gastronomie végétale
Le Potager de Charlotte
Crédit Photo : Le Potager de Charlotte
Le Potager de Charlotte
Crédit Photo : Le Potager de Charlotte

Le Potager de Charlotte

Partager cet article

Doux et délicat, aux couleurs sobres et naturelles, "Le Potager de Charlotte" est un tout nouveau restaurant de quartier, logé au coeur du 9è arrondissement qui va sans nul doute faire parler de lui.

Après six mois de travaux, le restaurant a vu le jour, pour le plus grand plaisir des adeptes de la cuisine végétale et gourmande… mais pas que. La clientèle est diversifiée, tout le monde y vient avec plaisir, pour déguster les plats concoctés par David Valentin, et pour discuter, comme à la maison.

Une histoire de famille

« Le Potager de Charlotte » est une histoire de famille. L’histoire de deux frères, David (le Chef) et Adrien (le Naturopathe), qui se sont passionnés pour la cuisine végétale et qui ont fait naître ce lieu où leur créativité prend tout son sens.

Charlotte est la maman de David et Adrien. Présente en salle, elle donne volontiers le coup de main. On sent la bienveillance maternelle et l’implication active de cette maman qui aide à faire grandir le projet familial.

L’arbre est le symbole du restaurant. Il représente l’envie de faire grandir quelque chose, l’idée d’un épanouissement qui survient au fil du temps, un éveil des papilles, une transmission de valeurs, et de saveurs.

Un art de vivre au naturel

C’est autour d’un “petit déjeuner tardif” que j’ai pu ressentir cet endroit et discuter avec David et Adrien. Toujours aux petits soins, ils ne sont jamais bien loin.

Au menu : des pains variés, des confitures, du beurre de noix de coco ou à la mangue, des pancakes au sirop d’agave, des fruits de saison, des jus et des smoothies, de la pâte à tartiner au cacao et noisette, du granola au lait d’amande, et de l’avocat façon oeuf dur. Tout est fait maison et rien ne manque !

Crédit Photo : Karine Castro

Crédit Photo : Karine Castro

En quittant “Le Potager de Charlotte”, c’est comme si on quittait un peu de chez soi, avec un joli souvenir gardé en tête et l’envie de revenir quoi qu’il en soit. Parce qu’ici, on sent un art de vivre au naturel, qui réconforte et qui fait chaud au coeur.

En savoir plus
Partager cet article
PLUS D'ARTICLES