Skip to content
Le média de la gastronomie végétale
millet-graines
millet-graines

Millet, la petite perle dorée

Partager cet article

Céréale oubliée, le millet semble peu à peu retrouver sa place dans nos champs et nos assiettes. De ses bienfaits nutritionnels à ses avantages environnementaux, le millet a de nombreux atouts pour le bien de notre santé et de la planète. 

Martine Dugué est la fondatrice de l’association Terra Millet. Passionnée par l’histoire du millet, elle a étudié la céréale pendant de nombreuses années et valorisé la filière française par son travail auprès des producteurs. 

Au commencement était le millet

Le millet, bien que peu connu de nos jours, est loin d’être la dernière née des céréales. Pour être tout à fait juste, nous devrions même parler de millets au pluriel, tant il existe de variétés. Ces graminées à petites graines sont présentes dans les champs depuis les premières civilisations. 

Martine Dugué raconte : « Les millets ont toujours fait partie de la nourriture de base. Les premières nouilles étaient d’ailleurs faites de millets, 2000 ans av. J.-C. ! En France, c’était la troisième céréale cultivée dans l’entre-deux guerres », en particulier en Vendée et dans les Landes de Gascogne. 

Après la Seconde Guerre mondiale, les Français sont en quête de nouveauté alors que le millet rappelle l’ancien temps et la vie d’autrefois. « Il n’y a pas eu d’effort pour maintenir la production de millets et de céréales mineures. La filière n’était pas organisée et la priorité a été donnée aux importations, qui coûtaient moins cher », détaille Martine Dugué. Le millet fut ainsi peu à peu oublié, laissant la place aux importations de blé, maïs et riz, plus rentables économiquement.  

En Afrique et en Asie, grandes terres historiques du millet, les populations ont peu à peu délaissé les millets au profit des autres céréales, sur le modèle occidental. Martine Dugué, qui a passé de nombreux séjours en Inde, témoigne :

« Avant, les Indiens offraient aussi du millet aux dieux. Maintenant, ils ne leur offrent plus que du riz, persuadés que les dieux seront plus satisfaits avec cette nourriture dite supérieure.. Cet abandon a des répercussions catastrophiques sur la souveraineté alimentaire du pays… ». 

Le millet, une clé pour l’avenir

Ces graminées ont pourtant de nombreux avantages et gagneraient à être remises au goût du jour. Elles peuvent être cultivées partout, sont très peu gourmandes en eau et en intrants et se contentent de terres pauvres, contrairement aux autres céréales. Certains producteurs cultivent même le millet avec le sarrasin, le mariage de ces deux céréales permettant de faire face aux aléas de la nature.

Dans un monde qui se réchauffe, qui va manquer de terre et d’énergie, et où les ressources en eau tendent à diminuer, les millets pourraient être une véritable solution face aux défis alimentaires. Pour la fondatrice de Terra Millet, plutôt que de modifier les cultures en fonction de l’évolution du climat, “il faut aller vers les aliments qui sont déjà adaptés à la sécheresse, c’est une question de bon sens.”

Outre les enjeux écologiques, le millet possède de nombreux avantages nutritionnels. Il ne contient pas de gluten et convient donc aux personnes coeliaques. Il est également riche en vitamines et minéraux, en calcium, magnésium, phosphore, silice, manganèse, zinc, fer, etc. 

Le retour du millet made in France

Cette céréale porteuse d’espoir refait peu à peu son apparition dans les champs français, notamment en Vendée. 

Le millet répond en effet à une certaine volonté de retour aux traditions et à une demande grandissante de diversification alimentaire, incluant plus de céréales et de légumineuses. 

Elle est aussi très intéressante pour les producteurs bio dans le cadre de la rotation des terres. Acheter du millet cultivé en France est d’ailleurs un acte de soutien aux productions locales. Cela contribue à relocaliser la filière et à soutenir les producteurs qui cherchent à diversifier leurs productions et à développer des cultures de céréales d’été. 

Crédit Photo : Terra Millet

Du champ à l’assiette

Si le millet est consommé par les végétariens depuis toujours, il reprend peu à peu sa place dans les assiettes des Français, notamment auprès des personnes allergiques au gluten.

Le millet existe sous différentes formes (grains, concassé, flocons, farine) à partir desquelles de nombreuses recettes peuvent être imaginées, tant salées que sucrées.

Il peut être consommé grillé pour assaisonner un plat, en porridge, en galette ou encore en gratin. Il se marie avec tous les légumes et peut remplacer le riz ou la semoule dans certaines préparations.

La farine de millet permet quant à elle de préparer du pain, des galettes, des crêpes ou des gâteaux.

Nous vous proposons une sélection de recettes pour découvrir le millet :

Recettes salées (Terra Millet)

Recettes sucrées (Terra Millet)

Semoule de millet, sauce caramel et streusel au sarrasin (Les nouilles à la compote)

Semoule de millet, sauce caramel et streusel au sarrasin – Crédit Photo : Pauline Limouzin

Bon à savoir : Avant de vous lancer dans une recette à base de farine de millet, sachez qu’elle est plus absorbante que la farine de riz ou de blé noir et qu’elle n’a pas les mêmes qualités panificatrices que le blé. C’est pourquoi elle a besoin de plus de liquide et peut être mélangée avec d’autres farines. 


Merci à Martine Dugué d’avoir répondu à nos questions et partagé sa passion du millet pour la préparation de cet article.

Merci à Pauline Limouzin, auteure du blog Les nouilles à la compote pour sa contribution à la préparation et la rédaction de cet article.

En savoir plus

 
Zoom : le millet… des millets ?
Le millet est un terme générique pour nommer des graminées à petites graines. Fonio, teff, ragi, mil, mil japonais et d’autres encore font tous partie de la grande famille des millets. Le sorgho, quant à lui, “est souvent associé aux millets en tant que millet à gros grains”, explique Martine Dugué. Le millet cultivé en France et que nous trouvons le plus couramment est le millet commun.

Terra Millet
L'association Terra Millet est créée en 2014 par Martine Dugué. Elle travaille avec des structures paysannes pour créer du lien entre les différents secteurs (agricoles, recherche de variétés, transformation, vente, informations aux consommateurs). Le réseau Terra Millet compte aujourd’hui 36 paysans français producteurs de millet bio.

Site Web Terra Millet

PLUS D'ARTICLES
À PROPOS

Graines de Papilles est le média de la gastronomie végétale qui met en lumière les professionnels, les lieux et les produits de cette nouvelle cuisine.